Conseils pour anéantir la crise hemorroide

0
494
crise hemorroide

Les symptômes de la crise hemorroide peuvent varier en fonction de leur emplacement. Si vous remarquez du sang dans vos selles et un léger inconfort, vous êtes susceptibles d’avoir affaire à des hémorroïdes internes. En revanche, les hémorroïdes externes sont souvent plus douloureuses, accompagnées de démangeaisons et souvent facilement reconnaissables.

Peu importe votre type d’hémorroïdes, l’article suivant vous aidera à traiter cette maladie très inconfortable.

Ce vous devez faire pour contrer la crise hemorroide

1. Préservez l’hygiène de la zone dont il est question. Après chaque selle, utilisez des lingettes préhumectées au lieu du papier toilette ordinaire.

3. Alternez chaud et froid. Préparez deux bassines d’eau ; une tiède et l’autre froide. L’idée en faite c’est d’alterner le chaud et le froid, car cela augmente le retour veineux et améliore la circulation sanguine en général. Ce principe d’alternance est pratiqué habituellement par les athlètes pour soulager les courbatures et les enflures.

4. Faites des bains de siège en y ajoutant de l’hamamélis. L’hamamélis est un excellent moyen de traiter l’inconfort qui va de pair avec des hémorroïdes. Cet astringent contracte les tissus enflammés, accélère la guérison et soulage la douleur et les démangeaisons. Vous pouvez faire tremper une boule de coton dans l’hamamélis et l’appliquer sur la zone pendant 5-10 minutes, ou vous pouvez en verser un peu dans votre bain de siège.

Ce que vous ne devez pas faire

5. Ne succombez pas à la tentation. Les crises hémorroïdaires sont souvent comparées à la varicelle en raison du fait que les deux peuvent générer des démangeaisons au point de rendre la victime folle. Succomber à la tentation peut conduire à des plaies, évitez donc de les gratter même doucement ! Autrement vous ferez l’expérience de beaucoup plus d’inconfort, et votre organisme sera plus vulnérable aux infections.

2. Évitez tout contact direct entre vos hémorroïdes et les éléments qui comprennent des colorants, des huiles ou des parfums en eux, car cela peut faire aggraver les choses. Le contact avec des substances comme celles-ci, même pour un bref moment peut entraîner des douleurs, des picotements, et exacerber l’enflure.

6. Utilisez les laxatifs de manière raisonnable. Les laxatifs créent une dépendance, car ils stimulent artificiellement le fonctionnement de l’intestin. Cela signifie que vous devrez en prendre chaque fois que vous en aurez besoin. Si vous souffrez d’hémorroïdes de manière récurrente, mieux vaut donc vous tourner vers des laxatifs naturels qui contiennent des fibres.

Quelques astuces

7. Imbibez du coton avec du jus de citron et appliquez-les sur la partie enflammée. Le citron peut soulager les douleurs occasionnées par les hémorroïdes. Buvez beaucoup de jus de citron si vos hémorroïdes sont irritées.

8. Connaitre les faits médicaux au sujet de la crise hemorroide peut vous rassurer et vous aider à les combattre. C’est la raison pour laquelle vous devez apprendre autant que possible sur les hémorroïdes si vous en souffrez. Essentiellement, c’est le gonflement de certaines terminaisons nerveuses.
Les symptômes de la crise hemorroide ont été abordés au début de cet article. Les hémorroïdes externes et internes peuvent produire des symptômes différents et des niveaux de douleur différents, ainsi il est très facile de les distinguer.

Et si ce livre était ... la solution à

vos problèmes d’hémorroïdes ?

Découvrez une méthode 100% naturelle pour

vous débarrasser de vos soucis!

Voilà, vous en savez maintenant davantage sur la prévention et le traitement des hémorroïdes.

SHARE

LEAVE A REPLY