Hémorroïdes internes : Traitements naturels

0
170

Après avoir défini la maladie des hémorroïdes externes dans l’une des précédentes fiches santé n°5, et proposé des conseils essentiels pour les prévenir et les soigner, nous vous proposons une même fiche réservée cette fois-ci aux hémorroïdes internes et les techniques simples pour les combattre.

 

LES HÉMORROÏDES INTERNES :

APPRENONS À LES CONNAITRE  

Les hémorroïdes internes  se situent dans le rectum mais elles sont généralement moins douloureuses du fait que cette zone d’implantation est faiblement irriguée en nerfs sensoriels. Elles ne sont identifiées que par le médecin grâce au toucher rectal ou à un examen d’anuscopie en profondeur.

Découvrez une méthode 100% Naturelle

pour vous débarrasser de vos 

problèmes d’hémorroïdes

Médicalement, les hémorroïdes internes sont classées en 4 catégories distinctes:

  • Classe 1 : regroupe les hémorroïdes situées à l’intérieur du canal anal et sont visibles seulement par examen endoscopique.
  • Classe 2 : regroupe les hémorroïdes qui apparaissent lors de la défécation et reviennent automatiquement à leur place.
  • Classe 3 : regroupe les hémorroïdes qui apparaissent lors de la défécation et ne reviennent pas automatiquement à leur place mais avec le doigt seulement.
  • Classe 4 : Les hémorroïdes internes s’extériorisent et ne reviennent pas à l’intérieur.

Comme vous le savez surement déjà, les hémorroïdes peuvent être dues à diverses CAUSES, notamment à une mauvaise alimentation, l’excès de poids, la grossesse, la déshydratation, la sédentarité, positions assise ou debout trop longues...

 

LES SYMPTOMES sont quasiment semblables à ceux des hémorroïdes externes. Les plus apparents sont :

 

  • Des saignements plus ou moins importants. Un sang rouge vif peut apparaître sur le papier toilette (important)
  • Des douleurs atroces et un inconfort dans la zone anale surtout au moment de la défécation.
  • Des démangeaisons et des irritations rectales.
  • Des sensations de brûlure.

 

QUELQUES REMÈDES ET ASTUCES SIMPLES POUR PRÉVENIR ET SOIGNER LES HÉMORROÏDES INTERNES 

Voici une liste des 7 meilleurs remèdes naturels contre les hémorroïdes internes.

1/ Les fibres alimentaires

La cause principale des hémorroïdes est la constipation. Donc, pour prévenir les hémorroïdes, il faudra préconiser un traitement efficace pour lutter contre la constipation. Les méthodes thérapeutiques contre la constipation sont nombreuses et variées : des médicaments comme les laxatifs, ou des produits naturels tels que les plantes et les huiles essentielles.

Les fibres alimentaires restent cependant un des meilleurs soins, sinon le meilleur. Elles possèdent la capacité de faciliter le transit intestinal en facilitant les contractions du colon, de ramollir ensuite les selles en les rendant plus souples, plus molles, et faciles à évacuer, et d’augmenter leur volume, ce qui facilite le passage des selles et leur progression vers la sortie de l’anus.

 

2/ Traitement par l’eau

 

75% de la cellule humaine, donc de notre corps en général, est constituée d’eau. L’eau,  source de vie, est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et, par conséquent, le manque de cet élément vital implique de graves conséquences et complications.

Buvez donc beaucoup d’eau, particulièrement les gens prédisposés aux crises hémorroïdaires. Il est conseillé, selon OMS, de consommer au minimum deux litres par jour, même si vous n’avez pas soif. Apprenez à boire un verre d’eau le matin à jeun pour éliminer toutes les toxines du corps. Comme indiqué précédemment, l’eau facilite non seulement le transit intestinal et l’augmentation du volume des selles, mais elle  parvient à effectuer la détoxification de l’organisme, c’est-à-dire le renouvellement de la cellule.

 

3/ Traitement par les huiles essentielles 

Les huiles essentielles restent un remède naturel très pratique pour traiter la maladie hémorroïdaire. Plusieurs huiles essentielles possèdent des propriétés curatives et médicinales grâce aux composés actifs qu’elles contiennent. A titre illustratif, citons les huiles de menthe poivrée et de marronnier d’Inde ou encore l’huile essentielle de Lavande qui peut être utilisée contre les crises hémorroïdaires car elle possède des vertus régénératrice, apaisante, calmante, anti-inflammatoire, et cicatrisante.

Masser la zone anale avec un coton dilué à quelques gouttes de ces huiles essentielles.

 

4/ Traitement par les figues sèches

 La quantité de fibre contenue dans les figues séchées est supérieure à celle contenue dans les autres fruits et légumes. Il est vraiment un aliment miracle grâce aux vertus qu’il possède. Le taux élevé en substances nutritives contenues dans les figues séchées comme les vitamines et les fibres sont importantes pour assurer le bon fonctionnement du système digestif et pour maintenir un transit intestinal normal. Cette propriété permet aux figues séchées de lutter contre la constipation et par la suite de soigner les crises des hémorroïdes internes et externes. Il est à noter que la quantité de fibres contenue dans 20 gramme de figue séchées est équivalente à la quantité de fibres journalière recommandée pour un adulte. Consommez alors entre 4 et 6 figues par jour, et si vous voulez jouir encore de leurs avantages, mélangez les figues séchées avec l’huile d’olive pour faciliter l’absorption des substances nutritives par le corps.

 

5/ Traitement par les plantes naturelles 

 

La phytothérapie ou le traitement des maladies par les plantes naturelles est une méthode curative très ancienne. Elle peut être également utilisée pour traiter les hémorroïdes internes et plusieurs plantes ont prouvé considérablement leur efficacité.

On peut citer :

L’Aloe Vera rentre dans plusieurs thérapies et autres formules chimiques, notamment dans les produits de beauté. C’est une plante naturelle de la famille des liliacées qui possède des propriétés cicatrisantes, réparatrices, et apaisantes qui aident à soulager les douleurs et les démangeaisons liées aux hémorroïdes internes pendant  les crises.

Utilisez un gel (acheté dans des magasins spécialisé ou encore préparé par vos propres soins si vous disposez de la plante) en application locale ou comme un laxatif naturel.

L’application directe du gel sur la zone anale procure une sensation de fraicheur immédiate et vous aidera à réduire les symptômes des hémorroïdes internes.

 

6/ Traitement par les bains de siège

 

Les bains de siège tièdes peuvent vous aider à diminuer les enflures et les douleurs des hémorroïdes internes et externes. Appliquez les tous les jours pendant deux fois au minimum mais n’utilisez jamais de l’eau chaude pour ne pas favoriser les dilatations des veines, utilisez plutôt de l’eau froide ou bien tiède. Le savon ou le nettoyant que vous utilisez doit être de pH basique et ne doit pas contenir des substances irritantes pour la peau car il s’agit d’une zone extrêmement sensible. Essuyez bien vos hémorroïdes après chaque bain de siège en utilisant une serviette douce.

 

7/ Aliments à éviter pendant le traitement des hémorroïdes internes

Si vous voulez guérir vos hémorroïdes internes naturellement vous devez vous éloigner de quelques aliments qui stimulent les crises comme les plats épicés, les aliments riches en matière grasse, la caféine, les boissons alcoolisées, les sucreries, le chocolat, les aliments contenant une faible teneur en fibres, et tous les aliments possédant un pouvoir constipant élevé comme la banane et les fromages.

 

SHARE

LEAVE A REPLY