Traitements de grand-mère contre les hémorroïdes

0
1733

Marre de vos problèmes d’hémorroïdes ?

Découvrez une méthode 100% Naturelle !

Les hémorroïdes sont des veines de la zone anale (anus et rectum) et du tissu qui les entoure. Pour différentes causes bien connues, elles se manifestent lorsque des tissus se gonflent, provoquent une crise hémorroïdaire et peuvent s’avérer alors douloureuses, incommodantes et embarrassantes.

 

Lors d’une crise d’hémorroïdes, les veines autour de l’anus sont dilatées, provoquant douleurs, brûlures, démangeaisons et, par moments, sensation de pesanteur. Pourtant, on n’aime guère parler au médecin de ces soucis intimes embarrassants, vécus comme un tabou. Des solutions existent : la gamme des médicaments est variée et les traitements naturels (phytothérapie, aromathérapie…) donnent souvent des résultats extraordinaires.

Les plantes et certaines astuces et recettes infaillibles de grand’mères sont aussi des remèdes efficaces et incontournables dans le cas de crise hémorroïdaire. Ces plantes sont nombreuses et nous citerons dans cette fiche de santé les plus importantes.

 

ASTUCES ET RECETTES DE GRAND-MERE POUR SOIGNER ET CALMER LES HÉMORROÏDES

image011

 

 

TRAITEMENT DE GRAND-MERE PAR LES PLANTES

 

  1. Hamamélis

(Essentiel dans plusieurs traitements)

image013

Appelée aussi noisetier des sorcières et issue de la pharmacopée amérindienne, cette plante possède d’excellentes propriétés vaso-constrictrices. Elle peut être utilisée en tisane ou sous forme de pommades et suppositoires pour traitement local de cette maladie. Ces produits sont vendus dans des conditionnements pharmaceutiques.

Excellent anti-inflammatoire

Anticoagulant (améliore la circulation sanguine)

Antalgique naturel (antidouleur)

 

Bouillir 10 à 20 feuilles séchées d’hamamélis pendant quelques       minutes.

Filtrer et rajouter la préparation à l’eau d’un bain de siège.

 

2. L’écorce de chêne

(Essentiel pour les hémorroïdes qui saignent)

 

image015

Faire bouillir 100gr dans un litre d’eau pendant une bonne quinzaine de minutes et filtrer.

Rajouter cette préparation à l’eau tiède d’un bain de siège.

Peut être aussi utilisée comme eau pour vous laver avec après chaque selle

 

 3. La pierre d’alun

(Essentiel pour les hémorroïdes qui saignent)

image017

Antiseptique naturel.

Anti-infectieux.

Apaisant.

Soulageant.

Diminue les démangeaisons

50 grammes d’Alun en pierre  ou en poudre.

Mélanger dans 4 à 5 litres d’eau chaude.

A utiliser comme bain de siège 1 à 2 fois par jour.

 

4. L’Ail

image019

Utilisez une gousse d’ail comme un suppositoire, en l’imprégnant d’huile d’olive pour faciliter le passage.

 

 

 

 

 

5. L’Argile verte

 image021Appliquez localement de l’argile, y compris à l’intérieur de l’anus. Il en existe en tube prêt à l’emploi.

Si possible maintenez toute la nuit sur les hémorroïdes un cataplasme d’argile verte.

Versez de l’argile verte bien sèche, en poudre ou en fragments dans un saladier, ajoutez de l’eau jusqu’à recouvrir l’argile.

Remuez à peine car l’argile se dilue toute seule.

Couvrez d’un linge propre puis laissez reposer plusieurs heures, le matin pour le soir par exemple.

A l’aide d’une spatule en bois, mettez l’argile dans un linge en coton ou mieux une large feuille de choux (si la pâte est trop solide ajoutez un peu d‘eau, si elle est trop liquide un peu d’argile, fermez soigneusement ce paquet qui aura une épaisseur d’un centimètre à deux.

Lavez la zone anale,  le matin, avec la décoction d’écorce de chêne que vous avez en réserve.

 

 

6. Le marron d’Inde

image023

Cette plante possède des propriétés anti-inflammatoires

 

Prenez un beau marron ou une châtaigne, essuyez-la bien et gardez-la toujours avec vous dans votre poche de votre pantalon, veste ou manteau jusqu’à ce qu’elle devienne dure comme un caillou et qu’elle ait rétréci de moitié.

 

7. Le miel de romarin ou de châtaignier

image025

Après un bain de siège, séchez doucement avec une compresse et assez doucement plusieurs fois par jour avec du miel de romarin ou de châtaignier.

 

 

 

 

8. L’oignon

image027

Appliquez localement chaque soir au coucher un gros oignon épluché, cuit au four 15 minutes et réduit en purée.

 

 

 

 

 

9. L’oignon en cataplasme pour stimuler la circulation

 

L’oignon a la propriété de stimuler la circulation sanguine, donc de diminuer la dilatation excessive des vaisseaux. Le Dr Henry Puget, auteur de L’Encyclopédie des remèdes de grand-mères, conseille d’en mettre davantage au menu mais aussi de l’utiliser en cataplasme, localement.

 

La recette du cataplasme :

 

Faites cuire 1 oignon dans de l’eau et réduisez-le en pâte.

Étalez cette pâte entre bande de gaze ou 2 compresses.

Appliquez ce cataplasme sur la zone douloureuse, en restant le plus possible en position allongée.

 

 

10. La pomme de terre

image029

Pelez une grosse pomme de terre bien fraîche.

Taillez dans son centre un bâton long et rond et introduisez-le dans l’anus au début de la crise d’hémorroïdes.

 

 

 

 

11. Le citron pour améliorer la circulation sanguine

image031

Le citron, aux nombreuses propriétés, joue également un rôle sur la circulation sanguine et le renforcement des parois des vaisseaux sanguins. Il serait recommandé de boire quotidiennement du jus de citron pour lutter contre les hémorroïdes. Les plus courageux peuvent tamponner la zone sensible avec du jus de citron.

 

Astuce : Vous pouvez ajouter du bicarbonate officinal dans l’eau froide pour en augmenter les bienfaits.

 

12. Le cerfeuil pour calmer les douleurs

image033

Certaines personnes supportent mieux que d’autres la douleur causée par les hémorroïdes. Si la douleur est trop intense, soulagez-vous en appliquant localement une compresse de décoction de cerfeuil. C’est un remède de cheval qui fait des miracles. Cet anti-inflammatoire se prépare de la manière suivante : faire bouillir 60 grammes de cerfeuil dans un litre d’eau chaude. Le temps d’ébullition est de 5 minutes, tandis que le temps d’infusion avoisine les 10 minutes. Posologie : 1 à 3 fois par jour jusqu’à complète disparition des hémorroïdes.

 

  1. Le cassis 

image035

Les feuilles du cassis constituent un remède efficace pour soulager les crises hémorroïdaires, surtout de type externe. Elles décongestionnent les veines en raison de leur capacité du maintien d’une bonne circulation sanguine. Le cassis est disponible dans certains compléments alimentaires qui se vendent dans les pharmacies.

 

 

14. Le petit-houx 

image037

Efficace pour atténuer les sensations de brûlure et réduire les démangeaisons engendrées par les hémorroïdes.

 

 

 

 

 

15. L’aloé-Vera

image039

Cette plante reste un véritable miracle pour plusieurs maladies différentes. Elle possède des propriétés laxatives qui peuvent contribuer efficacement et rapidement au soulagement des symptômes des hémorroïdes et vous aidera à prévenir les risques liés à la constipation.

 

 

16. L’iode 

image041

Il comporte de nombreux avantages. Il est connu pour être souvent utilisé dans les traitements ORL, notamment dans le cadre de pulvérisations nasales.

L’iode possède également un impact positif dans le cadre de troubles hémorroïdaires. Mélangé dans une solution huileuse, il est appliqué directement sur la zone enflammée des hémorroïdes.

 

 

TRAITEMENT DE GRAND-MERE AVEC DES ÉLÉMENTS NATURELS UTILES      

 

Les plantes médicinales 

image043

Plusieurs plantes naturelles possèdent des vertus médicinales importantes contre les hémorroïdes. Voici des plantes médicinales les plus efficaces contre les hémorroïdes :

 

 

              Le fragon épineux : Ses racines font renforcer les veines et augmentent leur tonicité.

              L’aigremoine : Cette plante possède plusieurs vertus et vraiment efficace pour soigner les hémorroïdes. Elle a des propriétés veinotoniques, anti-inflammatoires, calmantes et décongestionnantes. Elle est utilisée en infusion concentrée.

La vigne rouge : Les feuilles de vigne rouge sont de bons partenaires pour lutter contre les hémorroïdes puisqu’elles contiennent des tanins astringents. Ainsi, il suffit d’infuser 30 g de feuilles de vigne dans 1 l d’eau chaude et de boire 1 tasse par jour (3 mois maximum) pour limiter l’apparition des hémorroïdes.

 

La vigne rouge est contre-indiquée chez les personnes ayant un cancer hormonodépendant sous traitement anticoagulant. À fortes doses, elle est également contre-indiquée chez les femmes enceintes, allaitantes, et les personnes de moins de 18 ans.

Utilisée également en infusion et sert à soulager les douleurs des hémorroïdes et augmenter la résistance des veines.

 

Cette plante est interdite aux femmes enceintes, allaitantes et aux personnes de moins de 18 ans.

 

Les huiles essentielles

(Existe une grande variété)

image045

Les huiles essentielles se caractérisent par des propriétés curatives et médicinales très puissantes. Ceci est dû essentiellement aux qualités anti-inflammatoires, antalgiques, antiseptiques naturelles parfumés et apaisants que possèdent ces huiles.

Utiliser un mélange d’huiles essentielles de lavande, marronnier d’Inde, d’amande douce et de menthe poivrée. Appliquez un massage doux sur la région anale en utilisant quelques gouttes de ce mélange, ce qui vous donnera une sensation immédiate de soulagement et de fraicheur.

Utilisez cette méthode deux fois par jour matin et soir et vous remarquerez que les crises s’estomper immédiatement.

Misez aussi sur l’huile essentielle de lentisque pistachier, un excellent décongestionnant veineux.

 

QUELQUES ASTUCES EFFICACES

image047

 

  1. Faites-vous un citron pressé le matin à jeun et buvez un thé vert. Cela favorisera le dégonflement de vos hémorroïdes.

 

  1. Appliquez 2 gouttes 3 fois/jour d’huile essentielle de cyprès ou de valériane sur les zones concernées. Leurs propriétés toniques et décongestionnantes avantageront votre retour veineux.
  2. Prenez des bains de siège : faites bouillir une casserole d’eau. Ajoutez une poignée de racines de bistorte ou de ficaire (vendues dans une herboristerie). Laissez infuser 15 minutes. Filtrez et laissez refroidir. Ajoutez dans votre bain la préparation. Restez 15 à 20 minutes dans cette solution.

 

  1. Faites bouillir de la Molène pendant 10 minutes. Prenez un morceau de coton, trempez-le dans le liquide et lavez la zone endommagée à l’aide de cette préparation. La molène est une plante qui contient beaucoup de tanin, ce qui renforce les vaisseaux sanguins et améliore la circulation sanguine.

 

  1. Faire infuser du thé de millefeuille. Laissez macérer durant 30 à 60 minutes selon l’importance de vos hémorroïdes. Buvez. Ce thé va accroitre la récupération des vaisseaux sanguins et de la peau irritée, et le dégonflement des veines.

 

 

6.  Bain de siège à la décoction d’écorce de chêne

image049

Matin et soir, et après chaque selle, pratiquez un bain de siège froid de décoction d’écorce de chêne séchée.

Prenez 1 poignée d’écorce de chêne et 1 autre de feuilles de noyer.

Mettez dans 1 litre d’eau, faites bouillir 5 minutes, laissez infuser 10 minutes et filtrez.

Versez dans l’eau du bain de siège, dans lequel vous resterez 10 minutes.

 

7.  Bain de siège à la citronnelle

(Essentiel pour les hémorroïdes qui saignent)

 

Vasoconstricteur

Apaisant

Antiseptique naturel très doux.

 

Pratiquez un bain de siège à la citronnelle pendant 20 minutes.

Portez à ébullition 5 litres d’eau avec les feuilles sèches ou fraîches de citronnelle.

Filtrez.

Laissez refroidir.

L’utiliser comme produit de toilette.

 

 

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES

 

Les fibres alimentaires pour lutter contre la constipation 

image051

Les fibres contenues dans notre alimentation servent à faciliter la digestion et à lutter contre la constipation. Les fibres alimentaires sont le meilleur remède naturel pour la constipation, donc pour prévenir les crises hémorroïdaires. Vous pouvez les trouver en grandes quantités dans plusieurs aliments tels que :

 

Le son

Les figues séchées

L’aubergine

L’asperge

Les tomates

La patate douce

L’haricot

Les céréales complètes

Les fruits secs (pruneaux)

Luttez contre la constipation est essentiel en cas d’hémorroïdes car elle aggrave les symptômes : les efforts de poussée pour aller à la selle favorisent la dilatation des veines autour de l’anus. Adoptez un régime riche en fibres : légumes verts et secs, fruits, céréales complètes…

 

On recommande souvent d’éviter les plats épicés : contrairement à ce que l’on pense, ils ne sont pas en cause dans la maladie hémorroïdaire, mais peuvent en revanche accentuer les symptômes, notamment de brûlures, en cas de crise.

 

Les laxatifs 

image053

Optez alors pour les laxatifs naturels qui sont beaucoup plus efficaces et n’ont pas d’effets secondaires. Les tisanes, la verveine, le miel, et l’huile d’olive sont un bon exemple. L’utilisation quotidienne de ces laxatifs naturels permet de diminuer les symptômes des hémorroïdes et de guérir les crises.

 

La glace 

image055

La glace a un effet anesthésique et anti-inflammatoire qui est obtenu grâce à sa propriété vasoconstrictrice.

 

Prenez un morceau et appliquez-le directement sur vos hémorroïdes en faisant des massages circulaires. Si vous craignez d’avoir froid, mettez le morceau de glace dans une serviette et tamponnez toute la zone hémorroïdaire. Répétez cette technique plusieurs fois par jour. Cette astuce peut vous aider à réduire l’inflammation et la douleur, et de vous procurer un soulagement rapide.

 

DES TISANES POUR BOOSTER LA CIRCULATION

 

Faites au choix une cure de marron d’Inde, vigne rouge, petit houx, ou hamamélis, en tisane. Ces plantes sont réputées pour améliorer la circulation du sang et pour leur effet protecteur sur les vaisseaux. Utilisez l’une ou l’autre, ou associez-en plusieurs. Et buvez deux à trois tasses de tisane par jour.

A noter toutefois que le marron d’Inde est contre-indiqué en été car il augmente le risque de lupus solaire.

 

L’hamamélis pour apaiser

 

Tonique veineux, cette plante est reconnue dans le traitement des hémorroïdes. Elle renforce la paroi des vaisseaux. Mais elle a aussi une action apaisante, et peut diminuer les sensations de brûlure et les démangeaisons. Outre l’utilisation en tisane, vous pouvez en préparer pour l’appliquer sur les hémorroïdes à l’aide d’une compresse (2 g de feuilles pour 1 tasse d’eau bouillante, à laisser infuser 10 minutes). Placez au frais. Une application bien froide répétée soulage encore mieux.

 

LES CONSEILS PROPHYLACTIQUES DE NOS GRAND-MERE

 

  • Limitez la consommation de certains produits comme l’alcool, le café, le tabac, ou encore les produits épicés.
  • Buvez beaucoup d’eau minérale.
  • Bannissez l’aspirine, en raison du risque de saignement.
  • Si les symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter votre médecin afin qu’il vous administre un traitement adapté.

image057

SHARE

LEAVE A REPLY